Et au resto ?

Cela va de soi vous allez passer pour des casse pieds bobo ( quand bien même nos intolérances alimentaires n’ont rien de bobo!!!) quand vous allez devoir demander s’il ne se cacherait pas un soupçon de crème ou de blé dans votre plat.

Pour autant, Une fois votre plat choisi, il vous faudra poser la question au restaurateur de manière systématique ( afin d’éviter toute mauvaise surprise après son repas savouré!) Votre immense «Merci» faisant suite à la dégustation de votre belle entrecôte lui fera oublier votre question de départ, promis! 🙂

L’entrecôte/frites c’est la valeur sûre! ( Sans sauce au poivre and co, bien sûr).

En bref, toutes les viandes, poissons et légumes grillés sauront vous réjouir. Les sashimis, tartares de boeuf ( non préparés ( gare aux oignons, échalottes…) aussi.

Attention aux makis ( qui cachent souvent une sorte de liant type fromage frais), attention aux galettes de sarrasin qui – même en Bretagne – cachent de la farine de blé, attention aux saucissons contenant très souvent du lactose.

LEGUMES, VIANDES, POISSONS!

Et puis ayez toujours une banane, un petit pot de confiture rempli de cacahuètes, amandes, graines en tout genre afin de ne plus jamais être contraint de refuser un resto surtout quand le vin y est si bon! Vous y grignoterez discretos entre deux gorgées! Allez, on réserve une table ? 🙂