La diversification, 4- 6 mois révolus ? et la DME dans tout ça ?« Sur les réseaux j’ai lu que… »

La diversification, 4- 6 mois révolus ? et la DME dans tout ça ?« Sur les réseaux j’ai lu que… »

Les groupes d’entraide de familles allaitantes – oui « familles », les pères ou partenaires ont un sacré rôle à jouer dans l’allaitement de leurs enfants – apportent un vrai soutien, une écoute et ils sont nécessaires dans une période où il faut encore cacher un bout de sein nourrissant un enfant dans un lieu public où voir un homme uriner contre un mur ne dérange pas tant le passant.

Mais, même si certains pédiatres ne sont pas au fait des dernières recherches en allaitement ni en nutrition pédiatrique et donc pas non plus en phase avec les dernières recommandations gouvernementales françaises, il m’est insupportable de lire quotidiennement des messages comme « ne l’écoute pas, moi j’ai fait ci ou ça. »

En matière de diversification alimentaire, deux sources se croisent sans être incompatibles pour autant :

  • L’OMS recommande d’allaiter un enfant 2 ans dont 6 mois de manière exclusive

En effet, passés 6 mois, le lait seul aussi riche et adapté puisse-t-il être, ne couvre plus les besoins de l’enfant en fer.

L’OMS comme son nom l’indique émet des recommandations pour le monde et malheureusement tous les enfants dans le monde ne sont pas égaux. En France on a la possibilité de pouvoir diversifier nos enfants en mettant tout ce que l’on peut en œuvre pour diminuer le risque d’allergie. Les pays où la malnutrition est encore trop présente n’ont pas ce luxe-là. Entre l’allergie alimentaire et le risque de malnutrition, l’OMS a bien-sûr tranché. Peut-être un jour verrons-nous les recommandations de cette organisation évoluer avec un risque de malnutrition qui ne serait plus aussi présent. Je l’espère de tout cœur.

  • Quant au ministère de la santé française, au vu des dernières recherches, il recommande de diversifier l’enfant entre 4 et 6 mois, il s’agit là d’une fenêtre de tir, qui, semble-t-il réduit donc le risque d’allergies alimentaires. Il n’exclut pas que certaines familles opteront totalement ou en partie pour la Diversification Menée par l’Enfant à partir de 6 mois. Rien n’empêche à ses familles de donner des purées contenant les allergènes avant les 6 mois de l’enfant et que puisse ensuite commencer la DME.

Conseiller, accompagner ce n’est pas chercher à calquer ce qui a fonctionné pour nos familles mais c’est 1- énumérer les recommandations qui ne sont pas là pour simplement donner des idées de recettes ( le site manger-bouger est très bien fait) 2- se mettre à la place de la famille que l’on conseille.

Et sinon, sous forme d’ateliers-conférences, ça se fait aussi ! Ici pour le 15 février (et le 29 mars), ou là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :