Riz vapeur dans son panier de bambou

Pour les amateurs du riz parfait. 

Ustensiles, accessoires: 

Un saladier
Un chinois ou une passoire
Une casserole
Un panier en bambou avec couvercle
Un morceau de tissus en mousseline de la taille du panier en bambou pour éviter que les grains de riz non encore cuits tombent dans la casserole à travers les lattes du panier de bambou.

Ingrédients:

Riz blanc

Comment

1°) Laver le riz deux ou trois fois : verser le riz dans un chinois et le rincer puis

2°) Le laisser tremper dans un saladier toute une nuit

3°) Le lendemain l’égoutter au dessus d’une casserole ayant un diamètre à peine inférieur à celui du panier en bambou à l’aide d’un chinois ou d’une passoire ( afin de ne pas gâcher inutilement l’eau de trempage puisqu’on ne la boira pas, elle servira seulement à cuire le riz à la vapeur).

4°) Installations:
Installer la casserole remplie d’eau ( de l’eau de trempage à laquelle il faudra ajouter un peu d’eau en fonction du volume restant: la casserole doit être remplie d’eau aux 3/4 ) sur le feu ou les plaques.

Poser le panier en bambou sur la casserole.

Déposer le morceau de mousseline pour tapisser le fond du panier sur lequel il conviendra de déposer le riz égoutté.

Poser le couvercle sur le panier.

Allumer sur feu moyen.

Attendre quasiment 1 heure.

Au bout d’une heure, ouvrir le couvercle en faisant très attention à ne pas se brûler avec les vapeurs qui se dégagent, retourner le riz et reposer le couvercle pour encore environ 30 minutes.
Si le riz ne semble pas suffisamment cuit, l’humidifier en déposant quelques gouttes d’eau au centre du panier puis remuer afin que tout le riz soit bien humide. ( Attention à ne pas verser d’eau sur les extrémités du panier car elle retomberait sur le feu et « inonderait » la cuisinière… ).

5°) Goûter en soulevant le couvercle sans se brûler: c’est prêt!

À déguster comme accompagnement, ou avec quelques gouttes de sauce Tamari ou d’huile d’olive et de citron…

riz-vapeur