La detox : quelle petite démagogue !

Les fervents défenseurs de la detox expliquent en bref que l’on mange mal, que l’on subit une pollution sans nom, que l’on ingère fumé de cigarettes, alcool, médicaments… Et que comme le corps n’est pas habitué à toutes ces saloperies, il faut lui donner un coup de pouce, comprendre, faire une detox allant de 3 à 42 jours.

Hier on parlait de confession puis de yo-yo, aujourd’hui on parle de detox : nettoyez-vous et tous vos excès seront pardonnés.

Quelle démagogie !

A tout pêcheur, je nous dis, évitons de pêcher, à tout detox addict, je lui conseille de ne pas s’intoxiquer.

Les intoxications sont nos excès de téléphone, de séries, de gâteaux supra sucrés, de nos mojitos, de nos cigarettes mais également de nos footings à outrance, de nos jus à toutes les sauces qui sont pleins de sucre et qu’il faut donc limiter. Comme tout.

Par exemple, le citron, oui, c’est bon ! Il est plein de :

Vitamine C– pas au contact d’eau chaude, car thermosensible, la vitamine C serait détruite-

( antioxydant, ossatures, gencives, peau, cheveux, énergie, système immunitaire)

Vitamine B (système nerveux, anti-fatigue, système immunitaire)

Vitamine E (antioxydant, immunité)

Magnésium (prévient troubles cardiovasculaires, prévient le diabète de type 2, soulage les symptômes prémenstruels, prévient la récurrence des calculs rénaux, améliore performances sportives, prévient les crampes, traite le déficit d’attention, anti-acide, laxatif)

Potassium (abaisse tension artérielle, musculature, système nerveux, fonctionnement reins)

Phosphore (neutralise l’acidité et réduit l’irritation de l’estomac : top pour les ulcères)

Calcium (ossature)

Flavonoïdes (santé cardiovasculaire et antioxydant)

…Mais en abuser c’est s’en dégoûter et c’est prendre le risque d’abimer ses dents. Idem pour le thé vert. Il est antioxydant mais en boire c’est aussi se déshydrater. Donc oui, mais pas toute la journée. ( Selon une étude récente dont James Wong fait part dans son génial  » Manger mieux pour vivre mieux », le thé hydraterait autant que l’eau… A vous d’en juger:)

Je l’ai écrit durant la période de Noël, ne vous gavez pas parce que c’est Noël et tout ira bien. Mangez et savourez à votre faim. Point.

Comment pouvons-nous être aussi peu conscient que nous reproduisons le fameux effet yo-yo des années 2000 ? On se gave, puis on se restreint, donc on se frustre et donc on se gave de nouveau. Et puis il est quand même rare d’entendre que l’on s’est gavé de soupe de tomates, basilic maison et de tarte à la courgette… Alors on se gave de hamburgers, de steaks frites, de crèmes glacées et puis on culpabilise donc on fume une cigarette et déprimé on rentre en métro. Si l’on avait opté pour un bœuf bourguignon maison cuit à 95°c et un bon petit vin rouge ( pas trop pesticidé) croyez-moi cela se serait déjà mieux passé ! Et votre lendemain de bœuf bourguignon se serait passé sans culpabilité et donc sans lecture idiote des tas de conseils detox.

Demandez-vous alors pourquoi hier la detox vous faisait de l’œil. Parce que :

  • Avant-hier vous avez avalé un menu Maxi best of ?
  • Cela fait des années que vous avez oublié ce qu’était un diner fait maison ?

Au premier cas, je répondrai que si cela est exceptionnel, vous avez dû sans vous en apercevoir avaler un petit déjeuner un peu moins conséquent tout naturellement et donc passez votre chemin.

Au second cas, je répondrai qu’une detox, hélas, ne traitera pas le « problème » à sa source. La source du problème c’est vous. Vous vous sentez capable de ne rien avaler de tentant pendant 3, 6, 42 jours mais vous vous imaginez incapables de vous faire griller un blanc de poulet et une courgette. Cela n’est pas de votre faute. Nous sommes bercés aux meilleur pâtissier, meilleur boulanger, meilleur cuisto. Votre corps ne vous demande pas de cuire votre riz ou votre courgette à la perfection. Il vous demande simplement d’allumer le four, la poêle, le micro-onde, le vitaliseur, le vapok ou le cuit-vapeur, de couper votre courgette et d’attendre 5 minutes devant la télé.

Une fois la mission accomplie vous :

-serez fier

-gagnerez en confiance : la prochaine fois vous ajouterez un peu de chorizo

-inviterez vos amis

-ferez de belles économies (à court terme mais aussi à moyen et long terme : une courgette cuite par vos soins vs une courgette du plat en sauce dans son bac en plastoc = une santé presque assurée)

-vous fera oublier vos idées saugrenues de detox

Et quant aux detox par l’excès de sport il en est de même ! S’inscrire dans une salle dans laquelle on file tous les soirs durant …1 mois… Croyez-moi, il serait plus simple et surtout efficace d’avoir pour rituel 5 à 10 minutes d’exercices simples qui vous musclerait peut-être plus doucement mais si sûrement et pour si longtemps !

Quant aux detox de téléphone & co, je suis la première à m’y être adonnée le mois dernier, une semaine durant ! Je venais de terminer mon « carnet », j’étais au commencement de plusieurs projets très stimulants, et avant de me lancer, j’ai choisi de débrancher. Mais aussitôt rentrée à Paris, j’ai de suite sauté sur mon téléphone et repris mes habitudes, agrippée à mon téléphone, ordinateur, séries, articles lus en diagonale. La digitale detox était nécessaire mais ses effets et leçons n’ont pas duré. En revanche, prendre l’habitude d’éteindre son téléphone à la fin de la journée, ou au contraindre laisser passer quelques minutes pour soi le matin avant de l’allumer, n’est pas si compliqué ! On prend l’habitude d’instagramer comme on prend l’habitude de poser son téléphone sans y toucher. Il suffit de prendre le pli.

Allez, bon appétit! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s