Mère en devenir : ce que j’aurais aimé que l’on me dise : « OUI tu pourras! »

Mère en devenir, ce que j’aurais aimé que l’on me dise :


-Oui, tu peux pilater en douceur même avec un col dilaté et des contractions le dernier trimestre de ta grossesse (en écoutant ton corps en pratiquant allongée sans faire travailler les abdos).


Puis :
-Oui, tu vas avoir des contractions lors des premières tétées (elles ne dureront pas, et permettront à l’utérus de retrouver sa forme initiale (team utérus rétroversé !:)


-Oui, tu vas pouvoir allaiter tout en révisant tes partiels


-Oui, tu vas pouvoir amener ton mari et ton fils aux examens et allaiter entre 2 épreuves et même que ça te détendra ! et que … tu valideras !


-Oui, tu vas servir de tétine, de doudou, de pansement pour les petits bobos et les petits chagrins


-Oui, tu vas avoir faim et tu seras assoiffée


-Oui, tu vas utiliser ton écharpe et ton porte-bébé dès que tu lèveras tes fesses de ton lit ou du canapé !


-Oui, tu réussiras à repasser, à faire la vaisselle et à te préparer des petits encas avec bébé dormant en écharpe.


-Oui, il s’endormira près de toi et toi près de lui et même que tu seras en forme si tu te cales sur ses heures à lui.


-Oui, tu vas même réussir à allaiter sans réfléchir : sans bracelet indiquant quel sein tu lui as donné, tu sous-pèseras tes pastèques qui te diront par quel sein tu auras envie de commencer la prochaine tétée ; sans application ; sans crayon. (En revanche, tu noteras le nombre de couches de pipi par jour ! On en veut 6 par jour bien lourdes dès 1 semaine de vie hein ?)


-Oui, tu vas très probablement dépasser les 8 tétées par jour, en fait tu ne compteras pas, tu allaiteras sans plus t’en rendre compte, ce sera doux, naturel et instinctif et tu seras… tu sais quoi ? Super détendue ! Merci les hormones de l’allaitement ! (Prolactine et ocytocine++). Oui, tu seras sur un petit nuage douillet en te laissant aller.


-Oui, tu oseras demander non pas les derniers hauts tendance pour la prunelle de tes yeux (avoue-le vous serez tous(toutes) les deux en pyjamas une bonne partie de la journée le premier mois), mais tu demanderas des bons pour un bon repas livré chez toi (comment ça personne ne sait faire de crêpes au chocolat autour de chez toi ?!), un massage, une séance d’ostéo post natale, un peu de bras le temps d’une petite douche


-Oui, tu pourras demander à ton mari/ ta partenaire de se lever la nuit pour changer votre petite merveille, et même qu’il/elle te l’amènera au sein, et que parfois il pourra même la recoucher ; et tu te rendormiras comme si rien ne s’était passé, enfin si : tu auras stimulé ta lactation et tu auras reçu un shoot d’hormones du sommeil et du bonheur.


-Oui, ça passe vite, mais tu vas réussir à prendre le temps, pour toi, pour cette parenthèse magique, pour l’amour de votre vie, tu vas savourer, chaque petit mouvement de bouche, chaque déglutition, puis ses regards qui te diront « merci Maman, c’était bien bon ».


-Allez, super woman ! Mets tout en mode avion, be proud et savoure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s