Pommes de terre, quelle version?

Entre l’écrasé de pommes de terre pelées et les morceaux de pommes de terre avec peau, beurre et fromage râpé c’est sans aucun doute la deuxième version qui l’emporte!


La peau apporte des fibres, le fromage des protéines et des lipides, le beurre des lipides. Fibres, protéines et lipides sont des boucliers qui abaissent la glycémie (taux de sucre dans le sang) induite par les pommes de terre. Le fait de manger les pommes de terre entières non écrasées également.


Moins la glycémie augmente moins le pancréas sécrète d’insuline (hormone qui permet la captation du glucose sanguin par nos tissus), moins on stocke son repas. D’où l’intérêt d’utiliser ces 3 boucliers à chaque repas.


Maintenir une glycémie stable c’est :
-de l’énergie durable
pas de coup de fatigue 1h30 après le repas
moins de stockage (à apport énergétique similaire, perte de poids induite par ces bonnes associations : bouclier(s) + glucides dans cet ordre là)
abaissement d’un risque diabétique

Bref pas de restrictions et de bonnes associations sont la clé d’une santé durable!

Bien sûr en version salade, l’index glycémique des pommes de terre sera encore plus bas et tant qu’à utiliser des lipides comme boucliers autant les choisir riches en omega-3 comme l’avocat, les noix, l’huile de lin… (anti-inflammatoires, anti-cholestérol…).
On peut penser à une salade de pommes de terre, œufs durs, avocat, huile de noix, jus de citron par exemple…Bon appétit!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s